La réalité par nos filtres

Réflexion dominicale : Je n'existe que par mes perceptions. Que se soit mon être ou mes pensées, je ne suis qu'un atome insignifiant et une force exceptionnelle.

 

Les autres n'existent que par mes filtres. Je ne vois, sens, entends d'eux que ce que je suis capable de percevoir.

 

Nombre de mots, regards, gestes n'existent pas dans mon univers à ce moment là. Peut-être même j'aurais pu les saisir avant mais mon programme de l'instant m'en empêche.

 

Ce dernier d'ailleurs ne me permet de capter dans l'instant que mes points références de moi en eux. Un miroir de mon esprit, qui acceptera ce qu'il a déjà vu, compris et senti de lui, en bien ou en mal.

 

J'aimerai sa partie que j'aime en moi et serait touché par le choses instables en moi a cet instant. Les autres n'existent pas pour moi en tant qu'entité unique mais en tant qu'expansion de moi.

 

Je serai aveugle, sourd, insensible à ce qu'ils font pour moi tant que ça n'existe pas en moi...en tout cas consciemment. Est ce pour cela que nous sommes tous liés ?

 

Dans une invraisemblable incompréhension de l'autre, ou plutôt par la mise en lumière de moi ?

 

Be one ... Enfin...

 

Pank

Écrire commentaire

Commentaires : 0