H-Ultras quelques points interessants

H-Ultras quelques points intéressants.

 

Je continue ma série d'articles concernant le H-Ultras. Vous avez pu découvrir ce que Messieurs Kein et Ramey ont mis en place au travers de leurs systèmes. Je rappelle je nomme H-Ultras la combinaison de ces méthodes pour éviter des 'échanges' sur les marques déposées.

 

J'ai repris leurs excellents travaux et je les ai adapté à ma façon de faire. J'ai testé sur environ une trentaine de patients cette méthode de descente dans des transes profondes pour travailler sur des thèmes divers :

 

Violence parentale

Viols

Problèmes alimentaires

Douleurs physiques

Confiance en soi

Deuils

Changement d'environnement

Prise de décision

 

Tout le monde peut il descendre à ce Niveau ?

 

Comme je vous l'ai proposé dans mon précédent article, je pense que nos clients passent dans un niveau 'H-Ultra' différent en fonction de sa personnalité.

 

Certains iront en

 

Esdaile State : Complètement catatonique.

Sichort State : D'une détente hors 'norme'

Ultra Height : Dans une forme de Hyper conscience, une Hyperimperia.

 

Ramey et Kein estiment que l'Ultra Depth et Height sont des états plus profonds que l'état Esdaile. A ce jour je ne suis pas d'accord.

 

En effet j'ai eu de nombreuses personnes qui sont passées dans un Sichort State, alors que nous étions dans la phase de Esdaile. Elles n'étaient pas du tout catatonique, mais ne réagissaient pas du tout et ne pouvaient plus bouger la moindre partie du corps.

 

D'autres ne sortent pas de l'état catatonique de l'Esdaile même en travaillant vers l'orientation vers Sichort ou Height.

 

Pour le moment, je dirais que tout le monde ne descend pas dans le même H-Ultras. Par contre, hormis deux personnes, toutes les autres m'ont fait remarquer qu'elles n'arrivaient pas à revenir facilement et que cet état est resté pendant un très long moment après l'émerge. Dans ce cas il faut préciser de ne pas reprendre sa voiture...

 

Est ce que les patients peuvent parler ?

 

J'ai retiré de mon esprit la croyance limitante comme quoi le partenaire en état Esdaile ne peut pas communiquer. Certains ( rares) arrivent à parler mais très lentement ou répond à une question posée quelques minutes avant.

 

En Sichort, nous mettons un ancrage pour permettre de sortir immédiatement de l'état profond notre partenaire, donc nous pouvons dialoguer quelques instants avant de renvoyer dans l'état H-Ultras.

 

Concernant le Height, cette connexion à 'l’âme' rend parfois difficile le dialogue, il y a une forme euphorique et d'apaisement.

 

Est ce que c'est long ?

 

Pour ceux qui me connaissent vous savez que j'aime que ça aille vite, j'ai la croyance que le temps n'a pas d'importance sur certains aspects de la thérapie.

 

Je me suis donné environ 15 minutes pour entraîner mes partenaires à ces niveaux.

 

Je pense tout de même que le temps est important selon notre façon de faire ( je suis très directif).

 

Que se passe-t-il pendant la séance ?

 

C'est certainement le plus grand génie de cette méthode, à part l'anamnèse, nous l’opérateur nous ne proposons, si nous le souhaitons, plus aucune suggestion, c'est la connexion avec le subconscient qui va dans le sens de la demande initiale et souvent au delà.

 

Doit on laisser longtemps notre client dans cet état ?

 

J'ai fait quelques tests et je me suis aperçu que le temps n'avait pas de grande importance sur les retours. En effet, il m'est arrivé à deux reprises d'avoir des personnes qui sont arrivées très en retard, donc j'avais environ 20 minutes pour faire la séance.

 

J'ai du laisser ces clients 3-5 minutes dans cet état. Et ils sont revenus transcendés, avec la certitude que leurs problèmes étaient complètement régler. Les retours l'ont confirmés.

 

Comment sais tu qu'ils sont en H-Ultras ?

 

Vous savez que les points connus de l'Esdaile sont :

 

État catatonique

Les clients restent dans l'état même si on leurs demande de remonter ( je commence à douter)

Anesthésie sans suggestions.

 

Pour le Sichort et Height

 

Extrêmement souple même au niveau des viscères

ils restent impassibles aux sons extérieures dans un état de détente extrêmement

Ne peut plus bouger

Anesthésie

 

Comme je vous le faisais remarquer précédemment, nous avons possibilité de faire ancrer des mots clefs, qui serviront de fusibles et surtout de parvenir à ressortir de ce niveau de transe votre partenaire.

 

Par contre ce n'est pas parce que la personne est 'revenue' qu'elle est complètement consciente.

C'est sur ce point qu'il faut sûrement le plus insister. Laissez du temps à l'emerge.

 

Qu'est ce que ce principe de mots clefs ?

 

Un principe simple que nous connaissons tous dans nos pratiques, certains nomment cela fusibles, d'autres ancrages.

A chaque niveau que vous atteignez vous mettez un mot clef, j'en mets au somnambulique, au Niveau Esdaile et en H-Ultras.

 

Un mot pour l'emerge. Vous pouvez le positionner quand vous le souhaitez. Moi je le fais entre deux palliers de l'Esdaile.

 

Est ce vraiment utile ?

 

Ma réponse va être celle d'un gamin qui découvre un nouveau jouet, il me faut beaucoup plus de pratique et comme me dit un ami formateur, que je l'affine. A ce jour, je pense que c'est un nouveau placement de notre rôle de praticien.

 

Pour moi l'absolu de l'Hypnotist et en cela je partage l'idée avec Daniel Goldschmidt, c'est de pouvoir faire une séance sans mot, une forme de résonance de subconscient.

 

Cette méthode, nous redonne le rôle d'opérateur, nous n'aiguillons pas, nous ne suggérons pas. Nous accompagnons en silence une fois reconnecté à ce subconscient volontaire à la guérison.

 

Vous me direz que le subconscient n'a pas besoin de cela pour décider de guérir, et là je ne pourrais que répondre ce qu'une de mes patientes m'a dit, ' c'est comme si j'étais avec mon tout, et que je devenais pour la première fois, moi, sans limite'...

 

Je continue mes pérégrinations, mes recherches et mes partages. Je ferais des articles sur les retours pathos des clients.

 

Si vous avez des questions je ferai au mieux pour vous proposer des réponses.

 

Prenez soin de vous.

 

Be One

 

Pank

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Hygodon (samedi, 15 février 2014 22:39)

    Comment sort t’ont quelqu'un de l’état esdaile???