La Thérapie Cinéma

cinema

Je continue ma logique de laboratoire, des tests et des réflexions.

Ce qui va suivre est une expérience que je mets en place depuis l’été dernier sur moi une méthode  liée au cinéma.

L’idée m’est venue l’an passé quand j’ai étudié le Provocative Energy Technique de David Lake et Steve Wells, ils mélangent de l’EFT et de la thérapie provocatrice.

J’ai eu la chance de pas mal discuté avec David, et comme vous le savez je ne suis pas très fan de l’EFT voir l’article : http://laboratoire-hypnose.com/2012/05/

David m’a dit de tester le tapping le plus possible pour découvrir les résultats que cela peut donner. En PET, ils conseillent de tapoter en continu sur une émotion, un thème.

Pour ce faire j’ai utilisé le cinéma et les films que je regarde comme ancrage pour ce travail. A chaque fois que je me pose devant un film je commence à faire du tapping.

Petit à petit je me suis aperçu qu’à part anesthésier mon visage pendant 1h30 je n’avais pas de résultat très concluant. Dès lors j’ai pris le principe hypnotique du cinéma comme pouvoir thérapeutique.

Nous savons que nous entrons dans des transes quand nous regardons un film, ce que je trouve le plus important c’est que certaines scènes nous réactivent des ancrages. Ces ancrages peuvent être des moments difficiles de nos vies, des reflets divers ou à l’inverse des situations stimulantes.

Partant du postulat que dans l’hypnose il y a des métaphores thérapeutiques, des histoires que nous pouvons prendre comme étant des chemins de ‘mieux être’. Je me suis dit qu’il suffisait d’amplifier la transe que nous vivons et l’orienter.

En somme, je vis une émotion qui amène des larmes, de la colère, ou tout autre chose. Je me connecte à cette émotion j’amplifie ma dissociation, c’est là où je recommence le tapping. Il faut dire aussi que je suis un auditif ce qui fait que les films que je regarde … je ne fais que les écouter …

Je propose donc à mon subconscient de prendre des répliques, des actions et images des personnages qui pourraient me permettre d’évoluer, de trouver des voies de progression. J’évalue mon avancement en me reconnectant à l’émotion initialement éveillée.

Parfois il y a des choses surprenantes avec le film qui correspond à notre problématique et l’issu est une belle voie thérapeutique.

En estimant que vous regardez un film tous les deux ou trois jours, peut être une série, vous pouvez travailler sur vous quelques heures par semaine. Les résultats peuvent être étonnants.

 

En écrivant cela, je me souviens que c’était ma manière de faire de façon quand j’étais enfant, je trouvais mes solutions, je m’apaisais en regardant des Mangas, comme beaucoup le faisait avec les livres.

Hier j’écrivais un article sur le boulot que l’on met en place sur nous même, praticien, grâce à l’Auto Hypnose. Nous pouvons adapter ce système dans la ‘thérapie cinéma’.

Prenez un film qui vous motive qui vous stimule. Vous pouvez vous connecter à la stimulation que cela vous créera pour offrir des nouveaux programmes à votre subconscient. La seule chose à faire est de vraiment bien rester dans une transe ‘à but thérapeutique’.

Prenez Soin de vous.

Pank

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0