LE FACTEUR CRITIQUE ET LES TRANSES

sas

J’aime vraiment les séminaires semaines. Les journées m’entrainant, en tant que formateur, dans des transes vraiment passionnantes. En plus comme la vie est vraiment bien faite, j’ai la chance d’avoir à chaque fois des apprenants et des HnOseurs remplis de savoir.

Plus on transmet sa compréhension des choses et plus cette dernière s’étend. Elle s’étend par sa mise en vie, par son partage et par le retour et les ajouts des receveurs.

A mesure de mon travail avec les transes, je sors du cadre de compréhension cloisonné d’une discipline. Tout me parait plus proche du concept de CrossTherapy.

En échangeant avec Nicolas et Jessica, formateurs et psychopraticiens et avec la confiance critique de Raphaël, sous la sage liberté de penser de Mhamed, je commence à comprendre des éléments de la transe différemments.

Reprenons, en hypnose Elmanienne, nous définissons l’hypnose comme un contournement du facteur critique pour faire se rejoindre le conscient et le subconscient.

Le facteur critique empêchant la communication directe entre conscient et subconscient, il préserve le subconscient des informations extérieures. Ces dernières ne devenant pas des suggestions, restant seulement une info à traiter.

Avec le temps et l’étude j’ai compris, grâce à Kappa, que le facteur critique n’était pas un mur mais plutôt un sas dans lequel toutes les infos sont filtrées. Une dialise pour reprendre Christine.

En transe c’est à dire quand le conscient et le subconscient communiquent directement, en fonction des personnalités, le conscient aura plus ou moins de place.

En effet, il est souvent cas de personnes qui sont en transe mais qui doutent de ce fait parce qu’ils ont conscience de tout. Pour les streeteurs par exemple, ils n’arrivent pas à vivre de phénomènes hypnotiques.

La conscience garde ses capacités d’analyse et durant la transe le subconscient peut prendre plus ou moins de place, entrainant des comportements différents. Par exemple, en régression quand le subconscient a une grande place, on peut revenir sur un ‘souvenir’ précis en un instant et parfois même à la sortie de transe, la conscience ne s’en souvient pas.

Nos transes ne sont pas stables, exceptée pour les personnes qui laissent pleine place au subconscient dans le dialogue. Le dialogue sous entendant qu’il y a echange des deux parties, et comme vous le savez parfois c’est le monologue, d’un coté ou de l’autre.

La seconde stabilité d’après mes observations est l’H-Ultra.

Que fait le facteur critique, il peut se déplacer et ne plus se placer entre le conscient et le subconscient mais plutôt devant ces deux éléments pendant la transe, comme une ‘protecteur’ de transe. Vous pouvez le constater au moment où vous etes avec votre client et que la tondeuse démarre, lui ne réagit qu’à vos suggestions. Pendant les transes il va continuer sa ‘présence’ mais n’interviendra que sporadiquement comme ‘protection de l’équilibre’ des suggestions du conscient vers le subconscient et, du subconscient vers le conscient.

Le filtre fonctionne des deux côtés. C’est pour cette raison que certaines choses ne sortent pas dans certaines transes. Prenons l’exemple d’une agression. Si la transe vécue laisse un dialogue dans lequel le conscient est ‘trop’ présent, ce qui entrainera une fulgurance de conscience et peut etre une prise de conscience ‘trop’ difficile à vivre, alors le facteur critique subconscient, n’emettera pas l’information directe mais pourra offrir des symboles, des métaphores…

Si par contre le subconscient est plus présent que le conscient alors vous allez avoir des détails de la scène avec souvent une remontée émotionnelle voire une abreaction, et en ressortant de transe, ça sera à peine connecté au conscient, voire oublié.

Cela sous entend, et encore merci à tous de cet échange hier, que le facteur critique n’est pas 1 sans mais plutôt 2 sas. Un facteur critique qui filtre les informations du conscient vers le subconscient, et l’autre du subconscient vers le conscient.

Cela offre également une idée sur les raisons du temps d’intégration du changement du subconscient qui n’arrive pas immédiatement à contourner le facteur critique pour faire prendre conscience du changement de comportement ou de la dissonance qu’il faudrait corriger avec le conscient.

Je vais voir pour faire un schéma de cette notion de transe pour que mes amis visuels puissent voir de quoi je parle.

Cela reste une réflexion ouverte à échange, transformation et partage.

Prenez soin de vous.

Be One

Pank

Écrire commentaire

Commentaires : 0